Rencontres avec un auteur de langue allemande en 2017-2018

Présentation du dossier

Pré-information pour les rencontres avec un auteur de langue allemande en 2017-2018

Les rencontres avec des auteurs de langue allemande ont une longue tradition dans l’académie de Versailles. Organisées en partenariat avec l’association du Roi des Aulnes et sa directrice, Nicole Bary, elles ont permis à de nombreux professeurs d’allemand de l’académie de mettre en œuvre des projets très divers autour de la rencontre de leurs élèves avec un auteur.

Depuis 2010, notre académie a pu bénéficier chaque année de la présence d’auteurs de littérature de jeunesse primés par le Literaturfonds de Darmstadt.

En 2017-2018, les lauréats du prix décerné à Darmstadt seront toujours invités dans les établissements de l’académie de Versailles. Mais dans le cadre d’un partenariat élargi, avec le soutien de la Région Ile de France, nous aurons la possibilité d’organiser des rencontres avec d’autres auteurs dans un plus grand nombre d’établissements.

Le projet implique toujours une production d’élèves laissée au libre choix des équipes. Il peut ne concerner qu’un enseignant et un seul groupe-classe ou bien être le fruit de la collaboration de plusieurs professeurs, par exemple dans le cadre d’une liaison collège-lycée, d’une réalisation interdisciplinaire ou d’un travail collaboratif avec un établissement allemand partenaire. Il est également préconisé que la bibliothèque et/ou la médiathèque municipales soient informées de la venue de l’auteur dans l’établissement et puissent relayer l’événement.

Dans la perspective d’un travail avec le professeur de lettres qui pourra étudier l’œuvre dans sa version française, l’Institut Goethe publie sur son site les traductions récentes d’œuvres littéraires de langue allemande :
- https://www.goethe.de/ins/fr/fr/kul/ser/litterature-contemporaine.html

Afin que nous puissions anticiper et préparer la venue des auteurs en 2018, nous vous remercions donc de nous faire savoir au plus tard le 15 mars 2017 si vous souhaitez organiser une rencontre dans votre établissement en 2017-2018 en adressant les informations ci-après à elisabeth.thomas@ac-versailles.fr et Stephan.Schutze@ac-versailles.fr :

Nom du professeur d’allemand à l’initiative du projet :
…………………………………………………………….
Coordonnées électroniques :
…………………………………………………………………………………………………….
Nom de l’établissement :
………………………………………………………………………………………………………
Nom de l’auteur ou des auteurs souhaité(s) pour la rencontre :
…………………………………………………
(Cette information pourra nous être transmise ultérieurement)

A titre d’exemples, voici quelques noms d’auteurs connus et moins connus qui sont déjà venus en France pour des lectures rencontres avec un public adulte ou scolaire : Peter Stamm (http://www.allemand.ac-versailles.fr/spip.php?article675), Emine Sevgi Özdamar, Uwe Tim, Christoph Hein, Kristof Magnusson, Judith Hermann, Hanns-Josef Ortheil, Barbara Honigman, Katja Lange-Müller …

et le récapitulatif des auteurs invités dans l’académie depuis 2005 qui peuvent à nouveau être invités :

  • 2005 : Hans-Ulrich Treichel,
  • 2006 : Zsuzsa Bánk,
  • 2007 : Lenka Reinerova et Bas Böttcher,
  • 2008 : Daniel Kehlmann et Hanna Johansen,
  • 2009 : Odile Néri Kaiser,
  • 2010 : Carolin Philipps,
  • 2011 : Agnes Hammer,
  • 2012 : Stefan Knösel,
  • 2013 : Marlene Röder et Niels Mohl,
  • 2014 : Cornelia Travnicek et Susan Kreller,
  • 2015 : Sarah Orlovsky et Stefanie de Velasco,
  • 2016 : Martin Kordic et Cornelia Antelmann.

Pour mettre en perspective ce projet, nous vous faisons partager ces réflexions de Nicole Bary qui avaient déjà fait l’objet d’une publication et qui restent valables :

Les objectifs de ce projet sont multiples. Il cherche à développer le goût et le plaisir de la lecture, la curiosité intellectuelle, l’imaginaire. Il ne se conçoit pas en termes d’apprentissage linguistique et refuse l’instrumentalisation qui transforme le texte littéraire en support pour l’acquisition de nouvelles structures lexicales ou syntaxiques. Son objectif est la rencontre avec l’écriture romanesque ou poétique dans une littérature étrangère, avec un écrivain, avec une autre culture, ses pratiques artistiques et ses codes sociaux. Il contribue à créer un nouveau rapport des jeunes à la culture et plus spécialement à la création artistique, par la lecture et l’écriture. Il n’exclut donc pas l’utilisation de la traduction, tant dans la phase préparatoire de lecture que lors la rencontre avec l’écrivain.
Ce programme s’articule sur trois temps :
La phase préparatoire au cours de laquelle les élèves lisent l’œuvre choisie in extenso ou sous la forme d’extraits. Dans le même temps, le travail pluridisciplinaire et/ou partenarial peut être mis en place. C’est au cours de cette phase préparatoire que sont définis et préparés les thèmes et les questions qui alimenteront le débat avec l’auteur.
La rencontre avec l’écrivain peut commencer par une lecture d’un extrait choisi par le groupe, lecture en allemand et/ou en français. Le débat suit la lecture, c’est un libre jeu de questions et de réponses, avec une traduction consécutive, si le besoin s’en fait sentir. Le but doit rester l’échange, la discussion doit être interactive, d’où l’importance pour les jeunes de ne pas s’enfermer complètement dans des questions préparées à l’avance, mais de réagir, en allemand ou en français, aux interventions de l’écrivain.
La troisième phase peut prendre des formes multiples : elle peut aller du simple compte-rendu de la rencontre à la réécriture d’un texte analogue, en passant par le résumé de l’œuvre, ou la critique littéraire ou journalistique, en français ou en allemand. Ces travaux sont transmis aux écrivains.

Quel écrivain inviter ? Les paramètres sont nombreux et variés. Le profil, le niveau et les intérêts du groupe, l’existence de la traduction sont les premiers critères, sans oublier bien sûr la disponibilité de l’écrivain.
A l’aube du 21ème siècle, la littérature allemande – et de langue allemande – qui a pour une très large part déserté le champ expérimental pour s’engager sur la voie du langage parlé, des différents microcosmes qui composent la société, offre un immense choix de lectures possibles dans le cadre de ce programme. Cette nouvelle écriture du réel qui va souvent de pair avec une conception plus conventionnelle du récit, linéaire et chronologique, emprunte volontiers les structures narratives d’autres médias (films, clips et surtout reportage journalistique). Les romans et les nouvelles des écrivains, jeunes ou moins jeunes, parus ces quinze dernières années, ont des tonalités inhabituelles qui infirment les critiques trop souvent faites à la littérature allemande : contrairement aux idées reçues, les sujets sont empruntés au quotidien, l’écriture est simple, sans prétention, l’humour ne fait pas défaut, et surtout les textes ne s’insèrent plus majoritairement dans le champ mémoriel ou dans les polémiques interallemandes de l’Allemagne réunifiée.

Designed by Freepik

Contenu du dossier (1 Articles)

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)