Différencier pour associer des élèves allemands à des activités d’apprentissage

, par Dagmar Schmeing-Grognet

En bref

Problématique  : Comment concevoir des tâches qui contribuent à développer les compétences des élèves français et dont la réalisation permette un travail collaboratif pertinent avec des élèves germanophones ?

Mots-clés  : Pédagogie du projet, apprentissage par les pairs, apprentissage collaboratif, travail en îlots, tâches différenciées, développer les compétences de tous les élèves en expression orale en interaction, renforcer la motivation de tous les élèves en restaurant la confiance en soi et en donnant du sens aux apprentissages

Classe concernée par l’expérimentation : classe de 5ème bilangue, 24 élèves, classe hétérogène, 1 élève de langue maternelle anglaise

Contexte des activités mises en œuvre : Depuis plusieurs années déjà, je planifie à la mi-juin en classe de 5ème une séance qui intègre la participation au cours d’élèves allemands qui participent à l’échange avec la classe de 3ème. Cette séance a aussi l’avantage de permettre aux élèves de 5ème d’avoir un premier contact avec des élèves de l’école allemande partenaire et de renforcer leur motivation en cette fin d’année scolaire alors que le conseil de classe du 3ème trimestre a déjà eu lieu et que les notes ont été arrêtées.

Mise en œuvre

La séance s’inscrit donc dans une séquence consacrée à la préparation de l’échange qui aura lieu au mois de novembre de la prochaine année scolaire pour le séjour des Français en Allemagne. La tâche finale consistera pour chaque élève à présenter sa ville et son environnement à son correspondant. Les productions seront publiées sur le site du collège et pourront être ainsi consultées par les futurs correspondants du Gymnasium Oesede de la ville de Georgsmarienhütte située en Basse Saxe.

Activités préalables
Préalablement à l’accueil des allemands en classe de 5ème, je prévois deux séances pendant lesquelles nous découvrons le vocabulaire spécifique pour présenter la ville de Georgsmarienhütte et les possibilités de loisirs sur place en partant d’abord de notre propre ville.

Au cours de la première séance, les élèves présentent les différents lieux qu’ils fréquentent dans leur localité. La plupart d’entre eux habitent en effet à Bouffémont, mais d’autres dans les villages environnants.
Grâce à google earth (http://de.wikipedia.org/wiki/Frankreich), les élèves zooment dans un premier temps sur leur lieu d’habitation pour localiser les endroits qu’ils fréquentent dans leur ville et où ils pratiquent leurs loisirs et pour ensuite les nommer en allemand en s’aidant d’une liste des mots correspondants bilingue (anglais-allemand).

Puis ils localisent la ville où se situe l’école partenaire située dans le Land de Basse-Saxe près d’Osnabrück et recherchent les lieux équivalents à ceux qu’ils fréquentent dans leur ville en France pour ensuite les présenter à l’oral à la classe et réactiver ainsi le lexique correspondant.

[...]

Vous pourrez lire l’article intégral en téléchargeant le document pdf ci-joint.

Bilan

Tous les élèves français ont bien participé et se sont impliqués dans les activités proposées. Grâce aux tâches différenciées confiées aux élèves français et allemands, la communication au sein des groupes a été aisée et une situation de communication authentique entre des élèves qui apprennent l’allemand depuis deux ans et un locuteur natif s’est instaurée. Très peu d’élèves ont recouru à l’anglais. Le fait de travailler en binôme a favorisé l’entre-aide entre les élèves français.

Chaque élève a avancé à son rythme et tous ont constaté qu’ils étaient capables d’échanger à l’oral avec un jeune Allemand !! Ce fut donc un grand moment de satisfaction pour tout le monde, même pour ceux qui d’habitude manquent de confiance en eux.

Pratiquement tous les élèves ont envoyé leur profil à leur partenaire allemande au début ou pendant les vacances d’été et la plupart ont reçu une réponse. Le travail sera poursuivi à la rentrée et trouvera son aboutissement avec notre séjour à Georgmarienhütte à la mi-novembre.

Informations sur l’auteur

- Dagmar Schmeing-Grognet
- Collège Léonard de Vinci, Bouffémont

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)