Réaliser une Schultüte en classe de 6°

, par Céline Ledanois

En bref

- Domaine de travail : Coopérer avec l’assistant pour réaliser un objet culturel concret pour promouvoir l’enseignement de l’allemand
- Objectif de l’activité : Réaliser des Schultüten qui seront utilisées lors des portes ouvertes par les élèves alors ambassadeurs de la langue et de la culture allemandes.
Élèves concernés par l’expérimentation : groupe de 6ème de 12 élèves
- Mode d’intervention de l’assistant : prise en charge de l’activité par l’assistante, le professeur était dans la salle en soutien
-  Rôle de l’assistant : faire fabriquer une Schultüte à chaque élève et faire découvrir aux élèves un rituel scolaire encore très vivace en Allemagne

Mise en œuvre de l’activité

Les élèves savaient déjà à quoi ressemble une Schultüte et à quoi elle sert, car je leur présente lors de leur stage au collège en CM2 et je reprends certains aspects lors du premier cours de 6ème, mais l’assistante leur a apporté d’autres informations.
Achat du matériel par le professeur : une feuille canson par élève, du papier crépon, du ruban de cadeau, du scotch et une agrafeuse

Travail préparatoire de l’assistante : tracer avec un crayon et une ficelle une ligne ovale sur chaque feuille de canson.
Les élèves découpent le long du trait fait par l’assistant la partie ovale.

Plutôt que de jeter la partie ovale qui ne sert plus, les élèves se l’échangent pour que leur Schultüte soit bicolore ou dessinent directement sur la Schultüte ou collent d’autres éléments typiquement allemands imprimés d’internet par exemple.

Pour lire le déroulé pas à pas de la fabrication de la Schultüte, merci de consulter la fiche pdf.

Bilan

- Bilan de l’assistante  : Le projet Schultüte s’est très bien déroulé. J’ai eu l’impression que les élèves étaient très contents de faire un travail manuel, car ça change leur quotidien qui est déterminé par les cours sans beaucoup d’activités manuelles. De plus, il y avait quelques enfants timides qui ont participé plus que d’habitude. Grâce à ce projet, la motivation des élèves plus faibles a aussi été renforcée et leur implication dans les cours d’allemand s’en est trouvée améliorée.

- Bilan du professeur : Les élèves ont pris plaisir à faire cette activité qui change d’un cours « traditionnel ». Ils étaient acteurs et leur travail a abouti à un produit fini qui les a remplis de satisfaction. Ils étaient également très fiers de jouer les ambassadeurs lors des portes ouvertes et d’expliquer ce qu’est une Schultüte aux visiteurs.

- Nom du professeur : Ledanois Céline
- Nom de l’assistante : Johanna Broszeit
- Établissement : Collège Claude Monet à Carrières-sous-Poissy

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)