« Expression orale au baccalauréat » : la contestation et son objet, aujourd’hui et hier

, par Sylvie Tierny

En bref

Profil de la classe :
Terminale S LV1 (2heures hebdomadaires), 18 élèves
C’est une classe très sympathique d’élèves globalement motivés et d’un niveau d’ensemble satisfaisant. J’avais été leur professeur principal en seconde, je les connaissais donc bien. Nous avons pu nous mettre très vite au travail.

Notion traitée :
Lieux et formes de pouvoir/ idée de progrès

Domaines concernés :
Sociologie et économie

Problématiques abordées :
La contestation et son objet, aujourd’hui et hier

Déroulé de la séquence

Le déroulé de la séquence est proposé en fichier pdf à télécharger.

Les enregistrements d’élèves

Jeanne 1° partie
Jeanne 2° partie
Myriam 1° partie
Myriam 2° partie
Philomène 1° partie
Philomène 2° partie

Les fiches d’évaluation

Toutes les fiches sont visibles sous format pdf.

Le bilan

- Tous les élèves se sont prêtés de bonne grâce à l’exercice, en dépit de leurs doutes et de leurs appréhensions. Ils redoutaient de ne pas "tenir" les deux fois cinq minutes sans avoir de notes sous les yeux. Une fois l’exercice terminé, ils étaient tous, à la fois étonnés, soulagés et heureux d’avoir parlé sans difficulté.
- En tant que professeur, j’ai trouvé vraiment enrichissant de faire ce travail autour d’une notion à problématiser. Il m’a imposé beaucoup de rigueur dans la sélection des documents, des choix d’entraînements linguistiques, comme dans la manière d’associer les élèves à la thématique choisie. La problématique finit par devenir un réel sujet d’intérêt autour duquel on se rassemble avec des points de vue différents. L’exercice est nettement plus gratifiant que l’explication de texte monotone et souvent très artificielle imposée aux élèves les années précédentes. Ceci dit, j’ai travaillé avec une classe que je connaissais bien et qui a su répondre aux attentes.
- La grille d’évaluation donne un cadre indispensable facile à utiliser qui me semble satisfaisant. Je pense que le fait d’évaluer ses propres élèves donne de l’importance à notre travail de classe et du poids à notre matière.

- Retour vers l’introduction au dossier
- Retour vers l’expérimentation précédente

Voir en ligne : Retour vers l’introduction au dossier

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)