« Entraîner, évaluer la compréhension orale »

Comment entraîner les élèves hors la classe à la compréhension de l’oral et leur proposer un accompagnement plus personnalisé ? Favoriser l’autonomie

, par Elisabeth Michaud

Présentation de l’expérimentation

- Classe concernée par l’expérimentation :
Elèves de quatrième seconde langue.
- Observations :
Le groupe classe est très hétérogène d’un point de vue du niveau et du comportement. Il est difficile de gérer cette hétérogénéité en particulier lors des entraînements à la compréhension de l’oral où certains élèves ont besoin de plus de temps, de calme et de concentration que d’autres.
- Diagnostic :
Il est nécessaire de proposer aux élèves un entraînement à la CO hors classe afin de mieux gérer cette hétérogénéité.
- Objectifs  :
Pour mieux prendre en compte la diversité des approches et des niveaux de compétences, mettre en œuvre un accompagnement personnalisé, proposer l’entraînement à la compréhension de l’oral comme une tâche à réaliser hors la classe avec une remédiation individuelle en retour.
- Niveaux visés : A1 - A2

La mise en œuvre de l’expérimentation

Les élèves doivent écouter trois petits enregistrements sur Audio-Lingua à la maison. Il s’agit dans les trois supports d’une présentation de la famille (noms et âges). Les niveaux de compétence visés vont de A1 à A2.

Consigne :
Ecouter chaque document à la maison et relever pour chacun, sur feuille, les noms, les âges et les particularités de la famille en allemand ou en français.
Les élèves sont informés que la réalisation de cette tâche hors la classe est indispensable pour pouvoir réaliser le travail d’expression écrite de la prochaine séance. Il s’agira pour l’élève d’inventer une suite à l’une de ces familles au choix, d’imaginer son lieu de vie, ses goûts…

Cet entraînement à la compréhension de l’oral à la maison a été suivi non pas d’une correction, mais d’une aide individualisée et différenciée sous forme de conseils méthodologiques afin que l’entraînement prenne ainsi tout son sens.

Exemple de remarques :

  • Ecoute encore une fois l’âge des frères et sœurs et fais attention à bien distinguer (vierzehn et vierzig [1])
  • Essaie de relever le hobby de Vanessa…

Le professeur peut également procéder à une séance de remédiation pour la classe sur un point précis. On constate en effet qu’il est plus aisé de regrouper les « erreurs réelles » commises lors d’un entraînement à la maison, car les échecs dus au stress, au manque de temps ou de concentration sont souvent moins importants. On peut alors davantage déceler les véritables entraves à la compréhension.

Bilan et perspectives

Les élèves sont motivés par ce type de travail à la maison pour plusieurs raisons :
- Ils sont satisfaits de manipuler l’ordinateur pour un travail à réaliser hors classe.
- La réalisation de la tâche de compréhension de l’oral hors la classe ( à la maison, au CDI…) les valorise, car ils sont davantage maîtres du jeu (ils travaillent à leur rythme, dans le calme).
- Ils se sentent davantage impliqués dans la réussite de la tâche. Leur restitution prend sens au moment de la mise en commun et s’inscrit dans un projet d’écriture.
- Ils appréhendent réellement cette tâche comme un entraînement alors qu’en classe, ils ont souvent l’impression d’être évalués ne serait-ce que par le regard du professeur qui passe dans les rangs.

Voir en ligne : Retour au sommaire du dossier

Notes

[1quatorze et quarante

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)