Site allemand de l’académie de Versailles
Académie
Accueil du site > Ressources > Activités pédagogiques > Opération « Schultüte » - rentrée scolaire en Allemagne

Opération « Schultüte » - rentrée scolaire en Allemagne

jeudi 2 septembre 2010

Par Corinne Marchois

- Traits culturels : La tradition de la Schultüte à l’entrée au CP (Erste Klasse) en Allemagne
- Fonctions de communication : Comprendre ce que désire son partenaire et savoir demander un objet.
- Structure : Gib mir bitte …..
- Champ lexical : le matériel scolaire
- Matériel : le nécessaire pour fabriquer une Schultüte ; le matériel scolaire

 Historique

Cette tradition est née en Saxe et en Thüringe. Autrefois les parents garnissaient la Schultüte de sucreries, de fruits et de fruits secs. On racontait aux enfants que dans la cave de l’école il poussait un arbre portant des sucreries (Zuckertütenbaum), que le maître allait cueillir pour les enfants bien sages au CP. On raconte que les cornets contenaient des boulets de charbon pour les enfants qui n’étaient pas sages. La coutume s’est très rapidement étendue à toute l’Allemagne. Actuellement, les parents, soucieux de la bonne santé de leur enfant, garnissent la Schultüte avec quelques sucreries, mais surtout avec les affaires scolaires : stylos, gomme, règle …

Il existe des Schultüten de plusieurs tailles : de 20 cm environ pour les plus petites à 90 cm environ pour les plus grandes.

 Proposition de mise en œuvre

L’enseignant montre une Schultüte aux élèves et leur demande ce que cela peut être, qui peut utiliser ce matériel, en quelle occasion …. Laisser le temps aux élèves d’émettre des hypothèses.
Lorsque la Schultüte est identifiée comme telle, l’enseignant l’ouvre et en sort les objets qu’il présente au fur et à mesure : ’da ist das Lineal’, ’oh, ein Füller’ ….il dépose les objets sur une table au fur et à mesure.

L’enseignant dit aux élèves : ’Gib mir bitte…’ . L’élève concerné doit donner l’objet, qui est ensuite replacé sur la table. (Si un élève est en difficulté, interroger un autre afin de ne pas le mettre en situation d’échec, il sera réinterrogé ultérieurement). L’enseignant pose autant de questions qu’il est nécessaire pour que tous les objets soient au moins demandés 2 fois. (Ceci laisse le temps aux élèves d’assimiler le vocabulaire).
L’enseignant demande aux élèves de fermer les yeux pendant qu’il dissimule un objet. Il introduit à cette occasion les structures :’Augen zu’, ’Augen auf’ ’Was fehlt ?’. Au signal ’Augen auf’, les élèves doivent dire quel objet a été dissimulé.
Passer dès que possible le relais aux élèves qui donneront les signaux pour ouvrir et fermer les yeux.

L’enseignant donne une feuille sur laquelle est dessinée une Schultüte’. Les élèves doivent dessiner dans la Schultüte les objets au fur et à mesure que l’enseignant les énumère : ’In der Schultüte sind : der Füller, das Radiergummi …’ (L’enseignant peut proposer au tableau une panoplie de dessins simplifiés)
Correction : l’enseignant énumère de nouveau la liste des objets contenus dans la Schultüte ; une grande Schultüte est dessinée au tableau ; les élèves viennent dessiner au fur et à mesure de l’énumération.
L’enseignant demande à un élève :’Gib mir bitte deinen Bleistift und deine Klebe ’. L’élève doit montrer qu’il comprend en donnant les objets demandés. A son tour, l’élève demande deux objets à son voisin, qui ensuite interrogera son voisin …. Selon le profil de la classe et le nombre des élèves, cette activité pourra être poursuivie en petits groupes. L’enseignant oralise les étiquettes ( qu’il aura fabriquées) correspondant aux objets de la Schultüte et les fixe au tableau. Les élèves doivent venir prendre les étiquettes pour les placer à côté des objets disposés sur la table.
Eventuellement l’enseignant peut faire compléter une feuille ’Gib mir deinen Kugelschreiber ’.

 Fabrication d’une Schultüte

Prendre une feuille de carton, de la taille souhaitée : pour faire une Schultüte de 30 cm de hauteur, la feuille devra mesurer au moins 30 cm de côté.
A partir d’un bord de la feuille, tracer un angle de 65° Tracer un arc de cercle, de centre le sommet de l’angle, et de rayon la hauteur souhaitée pour la Schultüte (il sera plus aisé d’utiliser le compas du tableau, permettant de tracer des arcs de cercle plus grands.) Découper le long des tracés.
Décorer
- Coller une bande de papier crépon sur l’arc de cercle
- Coller les 2 bords du cône

Votre Schultüte est prête à accueillir les cadeaux !!!



Site académique d'allemand
Responsable éditorial : M. Pierre-Yves Duwoye, recteur - Responsable de la rédaction : Mme. Torres, IA-IPR
Webmestre : Katrin Goldmann