« Entraîner, évaluer la compréhension orale »

Comment permettre à chacun de s’entraîner en fonction de ses compétences ? Stratégies d’écoute et dynamique de progrès

, par Claudine Chatenet

Présentation de l’expérimentation

- Profil de la classe / des élèves :
Classe de Première très hétérogène, certains élèves niveau B1, d’autres à peine A2
- Observations  :
Lors des écoutes proposées en classe, les élèves se plaignent souvent de ne pas comprendre parce que, selon eux, « ça va trop vite et il y a trop d’informations à la fois ». Ils sont donc peu motivés et peu attentifs. Les résultats en compréhension de l’oral s’en ressentent : les notes sont faibles lors des évaluations.
- Diagnostic  :
La grande difficulté qu’éprouvent certains élèves face aux enregistrements proposés dans les manuels est liée à leur faible niveau en général. Or, il est difficile trouver des documents qui soient à la fois adaptés à chaque niveau et qui soient complémentaires. Comment faire pour entraîner tous les élèves ?
- Objectifs :

  • Remotiver tous les élèves, permettre à chacun de s’entraîner en fonction de ses compétences en le faisant progresser, donc différencier les approches.
  • Au terme de la séquence, j’ai choisi par contre de ne pas différencier les supports d’évaluation, mais de proposer une évaluation progressive permettant de valider le niveau A2, A2+ ou B1 pour chaque élève.
  • La différenciation porte sur les documents présentés et non sur l’appareil d’évaluation.

- Niveaux visés : A2 à B1 - lycée

La mise en œuvre de l’expérimentation

Matériel utilisé :
Les enregistrements ont été effectués lors de l’échange en Allemagne (micro H2zoom : 160€). La thématique de cet échange était : comment les habitants de Hof, ville à la frontière avec l’ex-RDA, ont-ils vécu la division de l’Allemagne ? Le professeur a travaillé avec Audacity pour couper et monter les documents (téléchargement et utilisation facile).

Chaque élève utilise son lecteur MP3 et ses écouteurs en cours (autorisation à demander au chef d’établissement). Les élèves téléchargent à partir d’un ordinateur un document qu’ils devront écouter. Chaque élève peut recevoir ainsi un document différent de celui de ses camarades.

Description des documents :
- Chacun des enregistrements a une durée d’environ une minute ; la thématique est la même : une dame parle de son vécu avec le reste de sa famille vivant à l’est avant 1989 ; elle répond aux questions qui lui sont posées par les élèves-journalistes donc on obtient plusieurs petits enregistrements. Pour un même document de départ, il y aura plusieurs méthodologies d’écoute :

    • le professeur propose à un élève faible le document avec des pauses et à un élève plus rapide le document sans pauses
    • le professeur propose soit le document intégral, soit le document amputé de certaines informations non indispensables à la compréhension des faits essentiels

Description de l’activité :
Chaque élève travaille seul avec son document sonore. Il a des questions sur le document qu’il devra renseigner sous forme de notes (CO). L’objectif premier pour l’élève est d’être capable de faire une présentation orale du document à l’aide du guidage fourni par le professeur ; pour ce faire, après l’écoute et la prise de notes, les élèves vont se regrouper en fonction des documents travaillés (Expression orale en continu). L’objectif final est de reconstituer à partir des différentes présentations les faits et les impressions racontés par la personne interviewée (Expression écrite individuelle).

Analyse du professeur à partir de ses observations :
Cette approche des documents sonores demande une préparation en amont assez longue pour le professeur, mais elle permet de faire travailler chaque élève à son rythme. De plus le travail sur chaque contribution se justifie, car il permet de construire la tâche finale.
Les élèves sont contents de travailler sur des documents authentiques rapportés par leurs camarades et ils notent qu’ils comprennent mieux, voire bien, ce qu’ils écoutent.

Bilan et perspectives

- Les auteurs des documents enregistrés avaient donné leur accord pour leur utilisation en salle de classe. Sinon un tel travail n’aurait pas été possible !
- Ce type d’approche n’est possible qu’avec une écoute individuelle donc avec les MP3.
- Ce travail n’exclut pas une de fournir aux élèves en difficulté quelques aides lexicales préalables à mémoriser pour que le document soit accessible aux élèves !

Autres modes de différenciation non utilisés ici :

  • Proposer différents appareils de guidage à la compréhension pour un même support audio.
  • Proposer un seul long document à l’écoute en classe entière et demander à tel ou tel groupe de se concentrer sur tel ou tel aspect de l’enregistrement.
  • Repérer la situation / les personnages / les faits (niveau A2)
  • Repérer les sentiments, les projets, les rêves (niveau B1)
  • Repérer l’implicite, les liens et relations entre les personnages, les arguments du discours, les points de vue (niveau B2)

Voir en ligne : Retour au sommaire du dossier

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)