Site allemand de l’académie de Versailles
Académie
Accueil du site > L’allemand dans l’académie > Synthèse des réunions départementales janvier 2009

Synthèse des réunions départementales janvier 2009

jeudi 5 février 2009, par Catherine Torres, Wolf Halberstadt

Nous vous adressons tout d’abord nos vœux de bonheur personnel et professionnel à l’occasion de cette nouvelle année.

Bilan des réunions départementales du mois de novembre. Environ 350 professeurs ont répondu à notre invitation et ont participé, malgré les courriers arrivés parfois tardivement dans les établissements, à l’une des réunions départementales d’information organisées le 12 novembre à Evry et Vauréal, le 26 novembre à Versailles et Clichy.

Nous vous invitons à consulter régulièrement le site de l’académie http://www.allemand.ac-versailles.fr et votre boîte électronique à l’adresse suivante prénom.nom@ac-versailles.fr [1]. C’est pour nous un moyen aisé de vous contacter et de vous faire parvenir les informations urgentes dont nous disposons.

Lors de ces différentes réunions, nous avons tout d’abord présenté les nouvelles modalités d’évaluation entrées progressivement en vigueur depuis la mise en œuvre du plan de rénovation des langues en 2005. Le premier diaporama [2] reprend de façon schématique ces dernières évolutions.

 Concernant le baccalauréat S.T.G. et S.T.2.S.

Bulletin officiel n°36 du 25 septembre 2008
- Evaluation de la compréhension écrite et de l’expression écrite en contrôle final.
- Evaluation de l’expression orale en contrôle en cours de formation
- Pas d’évaluation de la compréhension orale à la session 2009.

 Concernant le baccalauréat général :

- Evaluation de la compréhension écrite et de l’expression écrite en contrôle final.
Les grilles utilisées à la session 2008 que vous trouverez en annexe seront améliorées pour prendre en compte des remarques des correcteurs.
Nous mettons également à votre disposition le diaporama présenté par Monsieur Nicodème, Inspecteur Général d’allemand lors de la réunion inter-académique d’harmonisation du 20 juin 2008 à Paris.
Toutes ces informations sont réunies dans un autre article sur le site.

 Concernant le DNB

Les deux langues vivantes étudiées au collège sont évaluées, au même titre que les autres disciplines, dans le cadre du contrôle continu. En outre, l’une des deux langues, choisie par l’élève, fait l’objet d’une validation du niveau A2 : le professeur, tout au long de l’année, évalue le niveau de l’élève dans les cinq activités langagières pour pouvoir certifier en fin d’année scolaire qu’il a atteint le niveau A2. Il va de soi qu’un élève dont les compétences relèvent du niveau A2+ voire B1 se voit valider automatiquement le niveau A2. Cette validation conditionne l’obtention du diplôme du brevet.
Comme indiqué dans la note de service du 9 janvier 2008 publiée dans le BO n°3 du 17 janvier 2008 « l’appréciation de la maîtrise du niveau A2 pour la langue étrangère choisie par le candidat fait l’objet d’une procédure bien distincte du contrôle continu ». Par procédure, il faut entendre que le professeur doit renseigner la grille qui figure en annexe du BO n°3 du 17 janvier 2008 (pour transmission au jury), et non attribuer une note, quelle que soit la façon dont elle ait été calculée, comme c’est le cas pour le contrôle continu.
L’évaluation dans ce cadre ne donne donc pas lieu à une note chiffrée.
Il est nécessaire que les 5 activités langagières soient évaluées séparément tout au long de l’année pour renseigner l’annexe attestant l’atteinte du niveau A2. L’attestation est délivrée au vu du niveau de compétence de l’élève dans les différentes activités langagières et par référence à l’annexe.
Chaque professeur est responsable de l’évaluation de ces 5 activités langagières dans le cadre habituel de sa classe, sur la base des grilles de référence parues sur Eduscol. Il pourra utiliser aussi des outils d’évaluation personnels élaborés à partir de ces grilles et des programmes du palier 1.
Évaluation dans le cadre du contrôle continu : L’évaluation dans le cadre du contrôle continu doit prendre en compte les niveaux de langue à atteindre définis dans les programmes de collège (Palier 1 et Palier 2). Rappelons qu’il s’agit du niveau A2 pour la deuxième langue et du niveau B1 pour la première langue. L’évaluation dans les deux langues doit se traduire par une note chiffrée. Il s’agit le plus souvent d’une moyenne qui résulte de plusieurs devoirs et interrogations.

 Les certifications en allemand à la session 2009

1200 élèves de seconde et de troisième se présentent cette année. Un protocole d’évaluation élaboré par la KMK en partenariat avec le ministère et l’institut Goethe permet aux élèves de valider, dans la mesure où ils obtiennent les scores attendus dans les cinq activités langagières, le niveau A2 ou le niveau B1.

Lors des quatre réunions départementales, nous avons analysé ensuite les incidences de ces nouvelles modalités d’évaluation sur les pratiques professionnelles dans la classe.
Nous avons visionné un certain nombre de séquences de productions orales en allemand pour préciser les critères d’évaluation et les différents niveaux de compétence de A2 à B2.
Pour finir, Claudine Chatenet et Isabella Lacomblez ont présenté deux séquences construites dans la perspective actionnelle préconisée dans les nouveaux programmes adossés au cadre européen de référence pour les Langues. Nous avons souligné, dans ces deux séquences que vous trouverez ci-joint sous forme de diaporamas, le souci d’équilibrer, au fil des séances, temps d’entraînements et d’évaluations, l’écrit et l’oral, travail en classe et travail à la maison.

En espérant que ces différents documents, sans être des modèles à imiter, constitueront une aide à la réflexion pour adapter les pratiques professionnelles aux nouvelles exigences de l’enseignement des langues et de l’allemand en particulier.

Très cordialement,

Catherine Torres & Wolf Halberstadt
IA IPR allemand


Notes

[1] Pas d’accent dans les adresses mail

[2] Pour visionner un Powerpoint sans avoir le programme, téléchargez gratuitement la visionneuse


Site académique d'allemand
Responsable éditorial : M. Pierre-Yves Duwoye, recteur - Responsable de la rédaction : Mme. Torres, IA-IPR
Webmestre : Katrin Goldmann