Site allemand de l’académie de Versailles
Académie

L’école en Autriche

mercredi 30 mai 2007

Elke Salomon, assistante

 Histoire

Les débuts de l’enseignement public en Autriche remontent à la réforme scolaire de 1774 sous Marie-Thérèse : elle est à l’origien de l’école publique et de la scolarité obligatoire de six ans. En 1869, l’obligation scolaire fut prolongée de six à huit ans. Néanmoins, c’est Otto Glöckel, président du conseil de Vienne, qui veut donner à tous les enfants – sans distinctions de sexe et de classe sociale – un même enseignement de qualité. En 1962, une nouvelle loi scolaire réorganisa le système scolaire autichien en portant la scolarité obligatoire à neuf ans. Depuis 1975, toutes les écoles publiques sont mixtes. Depuis 1993, les enfants handicapés sont intégrés dans le système scolaire régulier. En Autriche, l’enseignement scolaire est gratuit

 L’enseignement primaire et secondaire

Après l’école primaire qui dure quatre ans, les enfants choisissent à l’âge de 10 ans entre le collège (Hauptschule) et l’enseignement secondaire général (allgemein bildende höhere Schule).

Après le collège – qui dure également quatre ans – les élèves peuvent suivre un enseignement polytechnique d’un an. Ensuite, ils peuvent commencer une formation professionnelle dans une entreprise qui est complétée par un enseignement à l’école professionnelle (Berufschule).

Il existe diverses écoles spécialisées pour les enfants ayant des besoins pédagogiques particuliers mais l’intégration d’une classe régulière est également possible.

Les écoles secondaires d’enseignement général durent huit ans. Après la fin du premier cycle de quatre ans, l’élève peut passer dans une école moyenne ou secondaire d’enseignement professionnel (Berufsbildende Mittlere Schule - Berufsbildende Höhere Schule). Les écoles secondaires d’enseignement général et les écoles secondaires d’enseignement professionnel délivrent le baccalauréat qui donne le droit d’accès à l’université. Des conditions particulières d’accès sont prévues par les universités artistiques et l’académie des beaux-arts.

  L’enseignement post-obligatoire

Les trois formes de base de l’enseignement secondaire général sont le « Gymnasium » (lycée classique), le « Realgymnasium » (lycée moderne) et le « wirtschaftliches Realgymnasium » (lycée économique). Jusqu’à la troisième année, ces différentes écoles ont un même fonctionnement. A partir de la quatrième année, il y a quelques différences dans les contenus des programmes, comme par exemple le choix entre le latin et une langue vivante. Dans le cycle supérieur (équivalent des classes de lycée français, donc de la 2d à la Terminale), la différenciation se fait moyennant des options obligatoires (« Wahlpflichtfächer ») qui permettent en fait un parcours plus individualisé.

 Comparaison France - Autriche

En Autriche, la base juridique du système scolaire actuel est constituée par la loi scolaire de 1962. La législation de l’organisation externe de l’enseignement relève pour les questions de principe de la compétence de la Fédération (Bund), les lois d’application correspondantes et l’exécution incombent aux Länder. En Autriche, il y a le principe de l’autonomie, permettant à chaque établissement de déterminer ses priorités (dasn un certain cadre).

Le système scolaire autrichien sépare les élèves déjà à partir de dix ans, où on choisit entre le collège et une école secondaire.

Les écoles en Autriche ne sont pas laïques, il y des cours de réligion dans les emplois du temps.

Depuis l’année scolaire 2003-2004, l’apprentissage d’un langue étrangère est obligatoire dès l’école primaire.

Source : BPD Austria : les faits et les chiffres. Publié par la presse fédérale, Vienne2000

Lire cette présentation en allemand



Site académique d'allemand
Responsable éditorial : M. Pierre-Yves Duwoye, recteur - Responsable de la rédaction : Mme. Torres, IA-IPR
Webmestre : Katrin Goldmann